Just don’t mention it – Estelle Maskame

Résumé :

À dix-sept ans, Tyler a tout pour lui : une petite amie à tomber, une réputation de bad boy que le monde lui envie, une popularité qui fait de lui le pilier incontournable des fêtes les plus démentes… Mais en réalité, Tyler est en mille morceaux. Et rien ne le fera partager son secret… Jusqu’à ce qu’Eden arrive. Une demi-soeur qui voit le gamin fragile et vulnérable qui se cache en lui…

Maison d’édition : Pocket Jeunesse

Pages : 496

Prix : 16,90€

Format : Broché

Avis : 3,5/5

« J’aimerais qu’elle sache que je suis là, que je ne suis pas parti. Je resterai des heures si je le dois, pour être sûr qu’elle aille bien.

C’est à cet instant que je me rends compte que je suis amoureux d’elle. »

Si on devait parler de « just don’t mention it », en quelques mots je vous dirais que c’est un livre que j’ai tellement tellement tellement attendu.

Je voulais tellement un point de vu de Tyler, savoir le pourquoi du comment. Et au final…et bien, un peu déçue. J’aurai aimé avoir plus de détails sur son futur, sur ce qu’il se passera après. Ça s’est arrêté trop vite à mon goût.

Sur tout le roman, nous avons qu’une seule réponse pour un seul tome. « Comment ça a commencé et pourquoi ? » Je ne pense pas, que revenir un chapitre sur deux, sur ce que nous avons déjà lu (du point de vu d’Eden) était nécessaire. J’aurai préféré que le passé et les pensées de Tyler soit plus approfondies.

J’ai aussi trouvé que Tyler avait des réactions un peu enfantines. Il a très peu de respect pour les gens qui l’entoure sauf pour…sa mère. Sa mère, son monde. La seule personne qui arrive à comprendre sa douleur, sa souffrance et sa tristesse. Malgré qu’il dépasse très clairement les bornes, elle reste un soutient physique et moral pour lui. Elle se sent beaucoup trop coupable de tout ce qu’il lui ai arrivé.

Il y aussi très peu de dialogues, avec les personnages secondaires et Tyler. C’est très centré sur lui, même si comme je le disais plus haut, ses pensées ne sont pas assez approfondies.

Et pour terminé, j’ai été très touchée par la souffrance durant son enfance. Les chapitres sur son passé sont assez dur et violents. Ça m’a fait beaucoup de mal de les lire. Je pense que c’est aussi un beau message pour montrer que malgré les apparences, on ne connaît pas vraiment les gens qui nous entoures.

J’ai beaucoup aimé retrouver nos deux tourtereaux et voir Tyler, avec des sentiments. Le voir aimer et accorder sa confiance. Une lecture toujours aussi fluide et légère.

xoxo ♡

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s